INFORMATION COVID-19

Cliquer ici
pour voir
le Protocole sanitaire
des conférences
de la SNP


Nous vous donnons rendez-vous,
pour les prochaines réunions

dans l'amphithéâtre
du Muséum d'Histoire Naturelle
de Nantes (9h30 – 12h00)

 

La situation sanitaire a, en grande partie, paralysé nos activités,
notamment la tenue de nos réunions mensuelles.

 

En conséquence, aucune conférence
ne pourra se tenir dans l'amphithéâtre
du Muséum de Nantes tant que notre Gouvernement
n'aura pas autorisé la réouverture des Musées.

 

Cependant, toutes les conférences qui ont été, ou seront annulées,
feront l'objet, avec l'accord de chaque archéologue concerné(e),
d'une reprogrammation à une date ultérieure.

 

Bien cordialement,

 

Le Bureau

 


Commande du nouveau bulletin étude n°30 (2020) de la SNP
par Solène BOURDIN-LAUNAY

LES PEUPLEMENTS NÉANDERTALIENS
DE VENDÉE
Apport de l’étude de la collection Blondiaux

Bon de commande

Les peuplements préhistoriques de Vendée ont été peu étudiés et restent mal connus. Ce Bulletin-Etude n°30 met en lumière l’important travail d’étude, réalisé par l’archéologue Solène Bourdin-Launay, d’une importante collection d’artefacts lithiques préhistoriques, glanés en surface durant des décennies par Laurent Blondiaux, un prospecteur passionné.

Cet ensemble de plusieurs milliers de pièces, confié à l’Historial de la Vendée, lui a permis de recueillir des informations inédites sur les peuplements anciens, et inventorier une quinzaine de sites paléolithiques, dans 19 communes. C’est ainsi que l’industrie moustérienne du site des Noues Malatiers constitue une nouvelle référence pour la connaissance du Paléolithique moyen.

Le croisement des données de la géologie et de la topographie, avec celles fournies par les industries, ouvre des voies de réflexion, jusqu’alors inédites, quant aux implantations et éventuelles stratégies opérées par les Hommes sur des territoires situés à l’interface des bassins sédimentaires parisien et aquitain, où les ressources en matières premières taillables sont inégalement présentes.

Cette étude a aussi permis la déclaration de sites bien localisés, donc de mieux les protéger et ouvre de nouvelles perspectives de recherche pour la connaissance du patrimoine archéologique du département.